Internet Explorer Detected! This browser is not fully supported. Please use Google Chrome or another modern browser instead.

Tu peux d'ores et déjà t'inscrire sur liste d'attente afin de profiter d'une ouverture anticipée en 2022. Je m'inscris

Nouveau plus grand triathlon de Suisse : La 31ème édition du La Tour Genève Triathlon bat tous les records !

16.09.2021

  • L’événement devient le plus grand triathlon de Suisse avec plus de 3’523 participants
  • Une compétition qui s’annonce intense sur les 7 formats de course
  • Les meilleurs espoirs suisses seront à Genève pour la Youth League
  • Un événement pour tous : des plus jeunes au plus âgés, en situation de handicap ou non
  • La participation de Jérémy Desplanches, médaillé de bronze aux JO

Les triathlètes n’attendent plus que le coup d’envoi qui sera donné dès demain, depuis la nouvelle plage des Eaux-Vives. Les fidèles patientent depuis deux ans pour pouvoir revivre cet événement phare du calendrier tandis que les initiés n’ont qu’une hâte : participer enfin au La Tour Genève Triathlon.

Ils sont cette année plus de 3’523 sportifs à s’être engagés dans cette compétition. L’événement devient ainsi le plus grand triathlon de Suisse.

Des athlètes qui en jettent

Parmi les nombreux participants, le parrain de l’événement, Thomas Huwiler, participera au format Half. “La compétition va être rude cette année” annonce le triathlète et ceci notamment par la présence du Suisse Tom Hug, également membre du Triathlon Club Genève, qui a récemment terminé deuxième du format olympique lors du triathlon de Lausanne et se lance sur son premier Half.

Sur le format standard, la course devrait se disputer entre Louis Quiniou, Alexandre Di Giuseppe (tous les deux membres du Triathlon Club Genève) et Matthieu Wider, champion Suisse en titre sur la distance olympique dans la catégorie des 35-44 ans. Du côté des femmes, la favorite sera la Suissesse Camille Nieto, victorieuse du triathlon de Lausanne cette année et du short à Genève en 2018 (1H06’45).

Sur le format short, le bataille au niveau des hommes sera disputée puisqu’elle confrontera certainement Yoann Number, vainqueur en 2019 à Matthieu Wider qui disputera deux compétitions le même jour. Une compétition ardue entre Suisses puisqu’ils devront s’opposer à Loïc Bussard, ancien basketteur reconverti depuis deux ans au triathlon. Loïc a récemment gagné les formats short du triathlon de Nyon et du triathlon de Lausanne. Du côté féminin, la Genevoise Manon Pesse pourrait bien être la grande gagnante mais c’est sans compter sur la Suisse Morgane Bussard, soeur aînée de Loïc Bussard, qui a explosé aux deux derniers triathlons régionaux, Nyon et Lausanne, en terminant à la première place. Morgane est une ancienne nageuse de niveau national et s’est lancée depuis peu au triathlon, sport dans lequel elle excelle déjà.

Le triathlon, un sport pour tous

La discipline se démocratise de plus en plus. Autrefois un sport très masculin, de plus en plus de femmes participent à l’événement et notamment des jeunes. En effet, la proportion de femmes est passée de 29% à 34% en deux ans. Coline Deschamps, jeune sportive de 17 ans, compte réaliser son premier Half à Genève dans le cadre d’un projet de maturité : “Je nage depuis toujours mais c’est seulement depuis le premier confinement que je me suis mise au vélo, puis à la course à pied. L’objectif est bien sûr de terminer ce Half mais également de prouver qu’il est possible d’allier sport et étude et ainsi motiver les jeunes et les femmes à se lancer dans les épreuves de longue distance.”

Sur des distances plus courtes, les jeunes athlètes de la Youth League (meilleurs 14/15 ans de Suisse) s’élanceront eux aussi sur un parcours entièrement dédié afin d’intégrer le circuit professionnel. En effet, l’événement accueille ce samedi 18 septembre la finale de la Youth League de Swiss Triathlon.

Comme le slogan l’indique, “Tri pour un, Tri pour tous”, l’événement est fier de pouvoir mettre en place une organisation permettant d’accueillir des athlètes en situation de handicap dont Pascal Fumeaux, Lisa Jennings et Céline Van Till.

Et pour terminer, les organisateurs ont l’honneur d’accueillir Jérémy Desplanches, médaillé olympique des JO de Tokyo cet été, qui participera au format short en relais avec des amis.

Pour cette année encore particulière, un protocole sanitaire strict sera mis en place au sein de l’événement avec, entre autres, le Passeport COVID à présenter obligatoirement pour tous les participants.

Benjamin Chandelier, directeur de l’événement attend cet événement avec impatience : Le triathlon nous a manqué à tous; participants, partenaires, collectivités, médias, bénévoles et organisateurs. Nous sommes heureux de lancer cette 31ème édition sur une nouvelle rive avec nos fidèles partenaires institutionnels et privés et notamment L’Hôpital de La Tour, notre Partenaire Principal. Pour la deuxième année, UNHCR est le partenaire caritatif de l’événement et nous sommes fiers d’aider à lever des fonds pour aider les familles de réfugiés. C’est ensemble, avec tous nos partenaires, que nous avons réussi à sortir la tête de l’eau et offrir aux participants un événement sensationnel et respectueux de son environnement qui marquera en beauté la fin de l’été.”


partager les actualités


Dernières nouvelles

Genève célèbre en grande pompe le retour des événements sportifs et devient la nouvelle capitale du Triathlon

Genève célèbre en grande pompe le retour des événements sportifs et devient la nouvelle capitale du Triathlon

Lire l'article
En route pour 2022

En route pour 2022

Lire l'article
Dernière ligne droite avant la 31ème édition du La Tour Genève Triathlon

Dernière ligne droite avant la 31ème édition du La Tour Genève Triathlon

Lire l'article
{/exp:channel:entries}